vmf logo
La villa gallo-romaine de Loupian - France
Pompéi - Italie
Loupian_Villa_2.jpg
Pompéi.jpg

Après les guerres de conquête et la création de l’Empire en 27 avant J.-C., l’Empire romain connaît deux siècles de paix, la “Pax Romana”. Ce climat et la construction de nombreuses voies de communication facilitent la circulation des personnes et le développement des activités économiques. Dans les provinces de l’Empire, les populations indigènes adoptent le même mode de vie que les Romains (vêtements, culture), la même langue (le latin), la même religion et acquièrent progressivement le droit de cité : c’est la romanisation de l’Empire, plus rapide dans les villes que dans les campagnes.

Les Romains bâtissent des villes sur le modèle de la capitale, l’Urbs. Elles sont construites selon un plan géométrique à partir de deux grandes rues perpendiculaires, à l’intersection desquelles se trouve le forum. Ces nouvelles cités adoptent les mêmes constructions qu’à Rome : temples, amphithéâtres, thermes, aqueducs...

Dans les campagnes, les Romains édifient des « villa » composées de l’habitation du propriétaire, de bâtiments occupés par les esclaves et de locaux nécessaires à l’exploitation du domaine. Ces constructions ont bénéficié des savoir-faire gaulois et romains. L’introduction de la maçonnerie, permettant de sceller les pierres avec du mortier (chaux et sable mélangés), et l’utilisation des tuiles reposant sur une charpente de poutres pour les toitures sont caractéristiques des constructions gallo-romaines.

 

Vestiges d'une mosaïque de la villa gallo-romaine de Loupian©Wikicommons


La ville de Pompéi, située près de Naples en Italie, est une ancienne cité romaine. Construite au VIe siècle avant J.-C., elle connaît une fin funeste lorsque le Vésuve, le volcan qui surplombe la ville, entre en éruption en 79 après J.-C. La ville se retrouve complètement ensevelie sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques comme ses trois voisines Herculanum, Oplontis et Stabies.

Pendant quinze siècles, Pompéi tombe dans l'oubli. Ce n'est qu'au XVIIe siècle qu'elle est redécouverte par hasard. Le fait d'avoir été ensevelie l'a préservée de la dégradation et les fouilles mettent en évidence une ville relativement bien conservée : les murs des maisons, les sols, les colonnes, les routes sont encore visibles. Cela permet d'avoir un précieux témoignage de l'urbanisme et de la civilisation de l'Empire romain.

 

En savoir plus