vmf logo
Le palais Jacques Cœur à Bourges (Renaissance) - France
La tour de Belem à Lisbonne (Renaissance) – Portugal
bourgespalaisjcoeur copie.jpg
Tour de Belem - Lisbonne.jpg

Jacques Cœur est né à Bourges en 1400. La ville est une importante place commerciale. Son père, marchand de fourrures, bénéficie des achats de la cour de Jean de Berry, frère de Charles V, richissime prince apanagé et mécène des arts. La fortune de Bourges est renforcée en 1418 quand le dauphin, futur Charles VII s’y installe.

Grâce à son mariage avec Macé de Léodepart, Jacques Cœur obtient de battre la monnaie de la ville, puis il se lance dans le négoce international vers le Levant (Palestine, Syrie). Il achète des mines d’argent dans le Lyonnais pour financer ses achats d’épices qu’il convoie avec une flotte d’une douzaine de navires. Sa fortune devenue immense, il devient banquier, prête au roi qui le nomme grand argentier, chargé de gérer ses finances, à un moment où la guerre contre l’Angleterre entraîne de fortes dépenses. Il est anobli en 1441 et entre au conseil du roi l’année suivante.

Au sommet de sa puissance, il entreprend en 1443 la construction de sa “Gran’t maison” à Bourges. Les influences sont diverses, la robustesse de l’architecture militaire médiévale est incarnée par les tours, mais Jacques Cœur est influencé par le château de Mehun-Sur-Yèvre, construit près de Bourges par Jean de Berry, auquel il emprunte les ouvertures et la finesse des toits. Enfin le style Renaissance, en plein essor à Florence et Rome où Jacques Cœur a effectué des missions diplomatiques, se retrouve dans la conception des façades (hors celle de l’arrière du palais) avec de nombreuses ouvertures sur l’axe vertical, la finesse et la richesse des décors sculptés, la présence d’arcades dans la cour intérieure...

Le palais constitue le premier hôtel particulier réalisé en France, organisé autour d’une cour, doté d’une circulation aisée grâce à ses galeries et ses escaliers. La façade arrière est bâtie sur les anciens remparts gallo-romains de l’oppidum de Bourges et intègre les deux anciennes tours. Par son donjon et ses tours, ce palais appartient au Moyen-Âge. La façade côté rue, la cour et l’architecture intérieure, richement ornées de centaines de sculptures, dévoilent un somptueux style gothique qui annonce la Renaissance.

Jacques Cœur n’a jamais habité cette magnifique demeure. Accusé de malversations par ses puissants débiteurs, dont le roi, Jacques Cœur est emprisonné en 1451, ses biens sont saisis. Il s’évade, trouve refuge à Rome puis meurt lors d’une croisade contre les Turcs, à Chio, une île grecque. Le palais Jacques Cœur est aujourd’hui considéré comme de l’architecture civile gothique du XVe siècle, en France.


La Tour de Belem a été construite sur les bords du Tage entre 1514 et 1519 par le roi Manuel 1er de Portugal pour garder l'entrée du port de Lisbonne. Elle se compose de plusieurs styles architecturaux.

Tout d'abord, certains éléments sont d'inspiration mauresque tels que les terrasses, les balcons, les échauguettes (loge généralement attenante à une tour où se place le veilleur) et les décorations des fenêtres et des balcons. D'autres éléments sont, en revanche, caractéristiques de la Renaissance comme la loggia couverte située sur la façade sud de la Tour qui rappelle le style vénitien.

Enfin, la tour de Belem est considérée comme une œuvre du style proprement manuélin grâce à des motifs typiques comme la sphère armillaire (symbole de Manuel Ier), la croix de l'ordre du Christ (auquel Manuel Ier appartenait) ou les croisées d'ogives élaborées.

 

En savoir plus