vmf logo
Les viaducs de Garabit et Millau - France
Le pont du Forth - Ecosse et le pont de l'Øresund - Danemark
VIADUC DE MILLAU AERIEN.jpg
Pont du Forth.jpg

Le viaduc de Garabit

Ce viaduc répond à une commande de la Compagnie des chemins de fer du Midi pour franchir les gorges de la Truyère qui gênent l’achèvement de la ligne ferroviaire reliant Béziers à Neussargues dans le Cantal. L’idée du viaduc revient à l’ingénieur Léon Boyer, la réalisation à la Société Eiffel en 1884. Eiffel remporte souvent les appels d’offres car les coûts de construction de ses ponts métalliques sont plus faibles et leur montage plus rapide que les ponts de pierre.

 

Le viaduc de Millau (photo)

Ce viaduc répond à une commande du Ministère de l’Équipement pour faciliter le franchissement de la vallée du Tarn par l’autoroute A 75, axe traversant le Massif central entre Clermont-Ferrand et Béziers. La construction a été coréalisée par la société Eiffage pour les piles en béton et la société Eiffel pour le tablier métallique. L’architecte Norman Foster a travaillé en coopération avec l’ingénieur Michel Virlogeux. L’ouvrage, construit en 3 ans, est mis en service en 2004. Son accès est payant en vertu de la concession de 78 ans accordée par l’État à la société Eiffage. Il supporte une autoroute deux fois deux voies avec voies de secours. Le tablier d’acier repose sur sept piles en béton prolongées par des pylônes de 80 mètres où sont fixés les haubans qui le soutiennent. L’ouvrage bat plusieurs records du monde : la pile la plus haute (240 m), le tablier à haubans le plus long (2460 m).

 

 

 

 

 

 

 

Le viaduc de Millau - photo ©CEVM – Eiffage / Foster@patners / D. Jamme


Pont du Forth en Ecosse (photo)

Le pont du Forth, inauguré en 1890, est situé à quatorze kilomètres d’Edimbourg. Destiné uniquement au trafic ferroviaire, il enjambe l’estuaire du fleuve Forth sur une distance de 2,5 kilomètres. Cela en fait un des plus grands ponts cantilever du monde (pont dont la structure repose sur des poutres construites en porte-à-faux). Sa construction marque un tournant dans l’ingénierie civile en raison du caractère novateur de son style, de ses matériaux et de son envergure. 53 000 tonnes de plaques d’acier ont été nécessaires à sa construction. La peinture rouge qui les recouvre donne, quant à elle, une esthétique très industrielle au pont qui rappelle l’époque à laquelle il a été construit. Aujourd’hui, 200 trains empruntent le pont tous les jours et transportent 3 millions de passagers chaque année.

En savoir plus

 

Pont de l'Øresund – Danemark

Le pont de l'Øresund relie les villes de Malmö en Suède et de Copenhague au Danemark. C'est un pont à deux niveaux : sur la partie supérieure se trouve l'autoroute et sur la partie inférieure la ligne de chemin de fer. Le nom officiel est Øresundsbron, ce qui est un compromis entre les langues danoise et suédoise : « Øresund » est le terme danois pour désigner le détroit qui sépare les deux pays et « bron » signifie « pont » en suédois. Sa construction a commencé en 1995 et s'est achevée en 1999. Il mesure 7 845 mètres ce qui représente la moitié de la distance Danemark-Suède. Partant de Suède, le pont aboutit sur une île artificielle créée pour faire la transition entre le pont et le tunnel qui constitue la deuxième partie de la traversée Malmö-Copenhague. La construction de l'Øresundsbron a coûté plus de 3 milliards d'euros. Ce coût sera entièrement financé par le péage des usagers, l'amortissement étant prévu pour 2035.

En savoir plus

 

Pont du Forth- photo©C.Leibrandt